(moments choisis)


 Sur la plage de Saint Malo, mes racines bretonnes...

Sur la plage de Saint Malo, mes racines bretonnes...

Frédérique Chevé est née juste après sa sœur jumelle, durant la canicule de 1976, à Rennes. 22 ans plus tard, elle quitte sa Bretagne pour rejoindre Lille avec en poche, un diplôme universitaire en arts plastiques. Elle se spécialise en histoire de l’art et crée Malab’art, une association qui propose des ateliers d’art contemporain. Parallèlement, elle enseigne les arts appliqués à Tourcoing et travaille au sein du service éducatif du musée d’art et d’industrie de Roubaix : La Piscine. Elle peint déjà sur un coin de table et expose au sein d’un collectif d’artistes avec un musicien et un poète (7 secondes avec le soleil en noir et blanc, Le Métropole, Lille, 2001, 7 secondes avec le soleil en couleur, Les Pipots, Boulogne sur mer, 2002).

Elle pose ensuite ses valises dans la région de Toulouse où elle se consacre exclusivement à la peinture (La Maison, MJC de Castres, 2004) puis s’envole pour le comté de William Faulkner, Yoknapatawpha, dans le Mississippi au sud des États-unis. Cette aventure marque un tournant dans son parcours artistique (Yoknapatawpha : impression française, galerie Frame up, Oxford, Mississippi, États-unis, 2005 ; Double Decker art festival, Oxford, 2005).

Frédérique Chevé vit désormais en petite Camargue, dans la région de Montpellier. Elle est aujourd’hui intervenante plasticienne, agréée par la direction régionale des affaires culturelles, et travaille au sein de l’association Une bobine dans la soupe. Elle mène des projets culturels et des ateliers de pratique artistique dans les écoles, les médiathèques, les foyers de vie… partout où la demande se fait jour.

Dans l’atelier qu’elle s’est installé au bout de sa maison, entourée de ses photos et objets favoris, elle crée, utilise ses pinceaux, ses crayons, sa machine à coudre pour raconter, évoquer, faire rêver.